Cette année ne sera pas hivernale. Le froid ne viendra pas. La neige envahira les sommets Alpins et blanchira d’une couche épaisse les paysages tourmentés des hauts massifs mais elle ne descendra pas. Elle laissera aux citadins le soin de monter. Il y aura des skieurs. Partout. Mais il n’y aura pas de glaciairistes pour remonter les larges rideaux de gel. Non !! L’eau coulera. Elle s’engouffrera dans chaque plissement de terrain pour creuser un peu plus encore le calcaire du Vercors ou de la Chartreuse. Plus haut, dans les vallées de l’Oisans, c’est le granit qui succombera à la pression de l’eau en fusion. Ainsi va l’histoire de la croute terrestre. Et des chemins que l’eau emprunte. C’est pour cela que je place ici le film de Raph et Stéph. Pour montrer que la vie du club passe par tout un tas de chemin et qu’ils peuvent descendre tout autant qu’ils montent. Que Raph et Stéph suivent le chemin. Au fil de l’eau. Et si celui ci n’est pas gelé c’est que cette année, il n’y aura pas d’hiver. Descendre un canyon fin novembre. Un canyon alpin en plus !! Y’a plus de saison !!