Les Lycoses de Champagne au Mont d'Or

Site officiel du club d'escalade des Lycoses de Champagne au Mont d'Or

Mois : juin 2015

DE LA RESINE AU ROCHER

Jeudi 18 Juin, jour de l’appel d’un certain Général, il ne manquait pas grand-monde à l’appel pour la dernière séance de grimpe en salle de « nos » petits et la traditionnelle photo autour d’une table disparaissant sous les délicieux gâteaux apportés par les uns et les autres. Sans compter les bonbons en haut des voies (mais que fait le dentiste?

Réponse de l’intéressé: retraité ça ne veut pas dire retraiter les dents, même de lait, de nos chères têtes blondes ou brunes..). Une année de passée donc, si vite, et avec des progrès certains, ça émeut toujours un peu tout le monde, jeunes et vieux; heureusement, comme dit la

chanson: « ça n’est qu’un au revoir.. »

Et de fait, trois jours après, ils étaient six montés nous rejoindre à Rémigny: Alix, Emeline, Lou, Madeleine, Maé, et Noé. Nous, c’étaient les quatre encadrants du Jeudi, plus Carole, adulte débutante venue se perfectionner et donner un coup de main, grand merci. On pensait que ça serait cool… Erreur! Tout d’abord ils auraient pu grimper jusqu’à la nuit noire tant ils débordaient d’énergie (en tête, en plus, pour Alix et Maé), et il n’a pas fallu moins que les longs 6c surplombants, athlétiques, et morphos pour fatiguer enfin Maé ( « j’ai mal aux bras! »). Ensuite, car il y a toujours de l’imprévu en escalade, avec le beau temps, il était venu des papas (c’était leur fête), des mamans, et des ribambelles de petits frères et sœurs, et tout ce beau monde, adultes comme enfants, a grimpé à qui mieux mieux (heureusement qu’on ne prend personne en dessous de huit ans à la rentrée!). Ce fut donc une vraie FETE DE L’ESCALADE (« Faites de l’escalade » ôlikozkidiz), et nous avions mal aux mains à force d’assurer quand il a fallu enfin s’arrêter vers 17 heures!

Bref, avant les vacances d’été, ce fut une super-journée club comme on les aime, et le mot de la fin, je le laisse à Madeleine :

« L’escalade c’est bien mieux dehors ». A méditer…

Les photos ici.

Olivier

Les calanques pour les Ados !

Lyon le 23 mai 2015, il est 5h00, le réveil est un peu raide pour Maxime, Simon et Marin. Qu’importe c’est le WE et quel WE !!

3 jours de grimpe direction Marseille et ses calanques, point de chute pour ce trip grandes voies Ados organisé par Les Lycoses.

Au programme de cette première journée : une petite heure de marche d’approche vers la calanques d’En-Vau pour une prise en main en 4 longueurs sur l’intégrale du Pouce. Première voie pas trop dure, 6a max, avec pause de friends pour se rassurer sur l’engagement de la première longueur et découverte des sensations sur ce calcaire blanc qui a fait la renommée de ces falaises.

Un passage au sommet du pouce mythique et un pas d’enjambée – désescalade – grand écart (vous le mettez dans l’ordre que vous voulez) pour sortir sur le plateau aussi  impressionnant pour les seconds que pour les premiers de cordée…  avec pour récompense une vue superbe sur En vau.

Après une pause méritée sur la plage bondée de monde, la remontée au parking se fera sur un rythme aussi soutenu qu’à la descente.

La seconde journée sera intense avec à l’entame, depuis le plateau de Castelvieil, un enchainement de 3 rappels qui mènent notre petite troupe au raz de l’eau pour une traversée dont l’objectif est de ne pas finir comme le Reverso de Simon et de rejoindre une superbe ligne au-dessus de la mer : Rêves de pierre.

Une très belle escalade technique, bien verticale avec pour seule échappatoire, le haut. Les 6 longueurs, avec variante en 7a pour certains, sont avalées de bon train.

Pour la suite, nous rejoignons le fameux Trou du Canon pour enchainer avec la Traversée Ramond, un bel itinéraire en via corda en plein milieu de cette face sauvage et isolée  avec vue sur la calanque de l’Oule. Une belle journée d’efforts qui ne prendra fin qu’à 21h30.

Le dernier jour nous abandonnons les Calanques pour nous diriger de l’autre côté de Cassis et les belles parois de calcaires détritiques qui tirent sur le rouge de Cap canaille.

« Bienvenue chez Damoclès » : après une première longueur un peu rebutante les formes de la roche rencontrées lors des longueurs suivantes font vite oublier ce départ.

Un voyage imaginaire qu’un Merlin n’aurait pas pu faire plus enchanteur d’abord en calcaire puis en grès, le grès laissant place au conglomérat… un cheminement qui laisse songeur pour un itinéraire formidable à l’ambiance exceptionnelle !!

C hristian

 Pour la version humoristique de l’épisode du réverso et du we vu par Gérald, c’est sur son Blog ici : https://geraldduperray.wordpress.com/2015/05/28/3-jours-avec-de-gros-sacs-dados-calanques-mai-2015/

Et pour découvrir le séjour en vidéo c’est par là !

NEPAL 2015…

 

 

Vous vous souvenez peut être des photos d’ il y a un ou deux ans où l’ on vous montrait le sourire radieux de Ram et de ses cousins à la réception des baudriers et dégaines réformés des Lycoses. Ils allaient en faire  bon usage dans leurs trekkings et petites expéditions.

Hélas ça n’est plus de matériel  de grimpe dont a besoin Ram . Son village Singla, en pays Gurung, quasi à l’épicentre du séisme, a été aplati comme une galette . Une dizaine de morts tués sur les chemins par les chutes de rocher. C’aurait pu être bien pire, mais heureusement à cette époque, tout le monde travaille dans les champs en terrasse car les travaux agricoles battent leur plein avant la mousson. Tous les villages du coin sont dans le même état ( photos de Barpak, à côté, dans Time, car on peut y accéder en 4+4, alors que pour Singla il y a 2500 mètres de dénivelée en escaliers…).

L’argent seul est utile pour l’instant. Il a servi à acheter du riz ( qu’il faut garder contre les pillards), des couvertures, des bâches et des tentes, et affrêter l’hélico pour apporter le tout ( du gouvernement il ne faut hélas rien attendre). Mandani dont on avait financé les études de sage-femme à Katmandhu n’a plus que ses yeux pour pleurer sur les ruines du dispensaire, et il y a 30 femmes enceintes…La directrice d école fait partie des morts…etc… Bref, tout est à refaire depuis zéro. J’arrête là.

Plus d’ infos sur l ‘Association Népal Village Singla sur son site:

jiunu-singla.fr et auprès d’Anne-Sophie Audra, la fille de Jocelyne, qui part en Septembre essayer d’ apporter sur place ses compétences en urgence pédiatrique, mais avec quels moyens?…

Bref, si vous avez quelques euros en trop n’hésitez pas, ils seront acheminés en toute sécurité et parviendront bien à leurs destinataires sur place: Ram lui-même sera en tournée en Août chez ses clients en Suisse. Merci d’avance car ça presse, et la mousson commence pour couronner le tout!

Et des photos sur le lien suivant !

Olivier….

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén